Sublim.design

Créer une arborescence efficace, améliorer le SEO et la navigation de son site internet

Publié le 21 avril 2023

Sommaire

  1. Hiérarchiser les pages pour faciliter la navigation
  2. Organiser les pages pour optimiser le référencement naturel
  3. Comment construire une bonne arborescence ?
  4. Intégrer des mots clés dans les URL
  5. L'importance du sitemap pour le SEO

Un site internet est composé de rubriques, de pages et de sous-pages qu'il convient d'organiser de manière logique et cohérente. La structure doit être étudiée dès la conception ou au moment de la refonte d'un site déjà existant. Une arborescence réussie facilite la navigation et permet à l'internaute de trouver rapidement l'information qu'il recherche. C'est également un critère à prendre en compte pour optimiser le référencement sur Google et les autres moteurs de recherche.

Hiérarchiser les pages pour faciliter la navigation

Penser aux internautes ! Pour les fidéliser et les garder le plus longtemps possible sur ses pages, il est important de rendre son site internet agréable à lire. L'apparence générale, le design, le choix des couleurs, des fonts et des illustrations contribuent directement à une bonne Expérience Utilisateur (UX). L’arborescence et la structure des pages ont une importance tout aussi capitale pour garantir une navigation fluide et agréable; si un visiteur a du mal à trouver l'information qu'il cherche, il partira.

Quel que soit le nombre de pages d'un site web, il faut trouver une organisation thématique de manière à amener naturellement le visiteur vers l'information qu'il attend. Plus on avance dans les niveaux, plus on précise sa recherche, c'est ce qu'on appelle une structure pyramidale.

Pour rendre la navigation encore plus fluide et garder le visiteur le plus longtemps possible, il est recommandé d'intégrer des Call-To-Action (CTA) dans toutes les pages. Ce sont des liens, souvent matérialisés sous forme de boutons, qui viennent suggérer la lecture d'autres d'articles connexes ayant un rapport plus ou moins direct avec la page en cours. Les CTA peuvent aussi pointer vers la page d'une offre spéciale ou d'une actualité.

Sur un blog de voyage par exemple, la page d'accueil sera notre Niveau 1. On peut imaginer plusieurs Niveaux 2 dans le menu de navigation : Destinations, Conseils aux voyageurs, Qui sommes-nous. Dans la page « Destinations », on va inclure plusieurs Niveaux 3 : France, Italie, Espagne. Enfin, dans notre rubrique « Italie », nous finirons par plusieurs pages de Niveaux 4 : Florence, Rome, Venise... L'article faisant référence à la ville de « Rome » peut inclure un bouton CTA vers une autre ville italienne et ainsi de suite, c'est ce qu'on appelle le maillage interne.

Un maillage interne efficace permet aussi de réduire le taux de rebond. En effet, l'intégration de boutons CTA invite les visiteurs perdus à consulter une page alternative sur laquelle ils pourront peut-être trouver ce qu'ils cherchent.

Le fil d'ariane (Breadcrumbs en anglais) se place généralement dans l'entête des pages et permet au visiteur de se localiser dans l'arborescence : Accueil | Niveau1 | Niveau2 | ... Pour remonter au niveau précédent, il suffit de cliquer sur la catégorie de son choix. Le fil d'ariane est un élément important puisqu'il matérialise la structure d'un site web au fur et à mesure de la navigation.

Organiser les pages pour optimiser le référencement naturel

Parallèlement au confort de navigation apporté par une bonne structure, l'arborescence permet à Google et aux autres moteurs de recherche de hiérarchiser l'information et de mieux comprendre les contenus.

Grâce à une structure cohérente, les moteurs de recherche peuvent associer les pages à une thématique précise, au champ lexical employé sur les pages de niveau inférieur ou celles associées par le biais du maillage interne. Dans le cadre de notre exemple, la page dédiée à la ville de Rome pourra ainsi être associée à « l'Italie » (niveau 3) et à « Destinations » (niveau 2) de manière à apparaître dans les SERP (Search Engine Result Page) avec des requêtes variées comme « Meilleure destination en Italie », « voyager en Italie », « visiter Rome » ou encore « voyager à Rome ».

Une hiérarchie structurée renvoie un message positif aux moteurs de recherche qui considèrent ainsi que l'information est traitée de manière complète. Un site qui dispose d'une arborescence efficace voit son indice de confiance majoré et bénéficie d'un meilleur positionnement sur Google.

Comment construire une bonne arborescence ?

Selon le contenu et la thématique du site, il convient dans un premier temps de définir le nom des rubriques. Il faut utiliser des mots clés pertinents pour chaque élément présent dans le menu de navigation. Aujourd'hui encore, beaucoup de rubriques blogs sont identifiées par le simple mot « Blog » alors qu'un titre plus personnel comme « Conseils aux voyageurs » serait tellement plus efficace (pour reprendre notre exemple cité plus haut). Il en va de même pour les sous-rubriques (Niveau 3 et +) dans lesquelles seront classées les pages.

Intégrer des mots clés dans les URL

Afin de renseigner Google sur le contenu d'une page, il faut intégrer des mots clés dans son adresse. Ce groupe de mots est appelé le Slug. Un adressage pertinent participe au bon référencement d'une page, il doit être renseigné avec soin.

Plutôt que de structurer l'URL de cette manière : https://www.votresite.com/article1/article1-1/..., il est recommandé d'intégrer des mots clés pertinents en rapport direct avec le contenu de la page : https://www.votresite.com/carnet-de-voyage/vacances-en-italie/decouvrir-rome/

Ne pas utiliser de caractères spéciaux (symboles, lettres avec accent) dans les URLs. Il faut remplacer les espaces par le tiret « - », supprimer tous les petits mots de liaison et les apostrophes.

Éviter l'utilisation d'une date dans l'adresse d'une page. En effet, un contenu peut être mis à jour, complété ou même « recyclé » pour évoquer une actualité plus récente. En cas de modification dans l'adressage, la page perd l'indexation de son contenu sur Google, (elle repart à zéro) et tout son historique de référencement.

L'importance du sitemap pour le SEO

Un plan du site (Sitemap en anglais) met à la disposition des moteurs de recherche une vue complète de l'arborescence d'un site internet. Il s'agit d'un fichier, généralement nommé sitemap.xml, placé à la racine du serveur. Il inclut la liste de toutes les URLs interne d'un site, la date de création et de mise à jour de chaque page pour aider Google à le crawler de manière intelligente. Exemple de la structure d'un fichier sitemap.xml :

Structure d'un fichier Sitemap.xml
<urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9">
  <url>
    <loc>https://www.domaine.com/</loc>
    <lastmod>2023-04-20</lastmod>
    <priority>1.00</priority>
  </url>
  <url
    <loc>https://domaine.com/niveau1/</loc>
    <lastmod>2023-04-14</lastmod>
    <priority>0.90</priority>
  </url>
  <url>
    <loc>https://domaine.com/niveau-1/article-1/</loc>
    <lastmod>2023-04-19</lastmod>
    <priority>0.80</priority>
  </url>
  <url>
    <loc>https://domaine.com/niveau-1/article-2/</loc>
    <lastmod>2023-04-17</lastmod>
    <priority>0.80</priority>
  </url>
  ...
</urlset>
      
Retour en haut de la page